• Débuts

    En 1972, Antxón Garmendia termina sa carrière d’Ingénieur Technique à l’École du Papier de Tolosa, et commença à réaliser des stages dans plusieurs papeteries de la région, acquérant ainsi d’importantes connaissances dans la fabrication du papier.

    Grâce à cela, il fut sélectionné pour être à la direction de Comaypa, une coopérative de grossistes en papier récemment fondée. Dès le départ, il regroupa différentes sortes de papier et, grâce au volume de la demande des membres de la coopérative, il obtint d’importantes réductions sur les prix d’achat.

  • historia1

  • historia2
  • Une entreprise propre

    Six ans plus tard, en 1978, une petite entreprise de poches en papier et une autre de serviettes ferment pour cause de retraite. Antxón ne laisse pas passer cette opportunité et acquiert les deux avec son frère et leurs femmes respectives, constituant à quatre une société commerciale.

    Ainsi est né Manipulados Enara, S.A., une société au petit capital qui, en quelques années, a multiplié sa production par 10, ce qui les a poussés à acquérir de nouvelles machines et à embaucher les premiers employés. Plus tard, ils déménagent dans une zone industrielle et acquièrent un entrepôt de 500 m2.


  • Plastigaur est né

    Dans les années 80, ils achètent plusieurs extrudeuses d’occasion et entrent dans l’industrie du plastique. Très vite, l’activité du plastique gagne du terrain sur celle du papier, jusqu’à ce qu’ils décident de vendre le commerce de poches et de serviettes pour se consacrer à celui du polyéthylène.

    Ainsi, en 1989, naît Plastigaur, et avec elle une nouvelle manière de travailler. Ils se déplacent dans un entrepôt de 2 000 m2, dans la ville d’Andoain et commencent à remplacer les machines d’occasion par des machines neuves. Le carnet de commandes ne tarde pas à s’épaissir et la R&D+i commence à devenir un thème prioritaire.”

  • historia3

  • historia4
  • Le grand saut

    En 2004, un entrepôt annexe de 5 500 m2 de rez-de-chaussée est construit avec 1 000 m2 d’entresol, pour une surface productive d’environ 8 500 m2.

    Dès lors, les fondateurs décident de faire place à la nouvelle génération :

    Luis Artola en tant que directeur.
    Nerea Garmendia comme directrice financière.
    Ion Garmendia comme responsable de maintenance.

    Depuis, la nouvelle direction travaille pour transformer une entreprise familiale en une entreprise professionnelle, en fusionnant les deux concepts. La clé : diversifier et s’ouvrir vers l’extérieur tout en conservant les valeurs familiales.

    Actuellement, Plastigaur a débuté une nouvelle période avec la création de la section d’impression et de converting, tournée vers de nouveaux marchés et des secteurs avec des valeurs ajoutées supérieures.